/ by /   / 0 comments

Jamila Ayegou Professeur universitaire Syndicat National de l’Enseignement supérieur (SNEsup)

Chères amies danoises
Chères amies marocaines,
Cher formateur, monsieur ALMOTAMASIK,
Chère formatrice, madame ELSE

Nous sommes très contentes de vous livrer notre témoignage à l’occasion de cette cérémonie de clôture de la formation de formatrices réalisée en partenariat avec KVINFO dans le cadre du projet de « Renforcement du leadership féminin dans les syndicats marocains ».
Très conscientes de cette chance qui nous était offerte par notre syndicat SNEsup, nous avons éprouvé, tout au long de cette période de formation, beaucoup de satisfaction. Nous nous sommes émerveillées de la profondeur de l’expérience que nos amies danoises partagent avec nous afin d’adhérer à un processus de formation ayant pour objectif d’augmenter le taux d’adhésion au syndicat en renforçant les capacités des femmes à le gérer.
C’est un travail colossal de réflexion sur  des méthodes pédagogiques qui simplifient l’opération et facilitent la tache aux participantes. Mr Ahmed Almotamassik et Mme Else Iversen ont bien accompli leurs missions.
Nous ne nous attendons pas à découvrir les séries d’exercices individuels, en binôme ou en petits groupes «un peu étranges», mais Hô combien sont intéressants en créant une interactivité qui rend la formation alléchante. La formation nous a ouverte à un nouveau regard par rapport à nos préoccupations professionnelles, syndicales et personnelles. L’acquisition des techniques de communication positive, de négociation, de gestion des conflits, de leadership, de l’approche genre (en utilisant les différentes techniques : l’écoute active, la reformulation, l’argumentation, le brainstorming, …).
Nous avons fait un tour d’horizon de thématiques vécues, proches de nous et contribuant à notre changement de comportement, d’attitudes, de techniques, … Bref, une sorte de révolution dans notre manière de voir les choses et d’appréhender les problématiques vécues et assumées.
Du début jusqu’à la fin de la formation, nous avons partagé différentes valeurs, débattu une variété de sujets, tissé des relations d’amitié, échangé des documents et des idées, et nous avons partagé des émotions (cas de Soumya puis Samira aux quelles nous souhaitons un bon rétablissement et le petit fils de Fatima auquel nous souhaitons une longue vie et une bonne santé).
Ce climat agréable du déroulement de la formation est du à l’effort considérable de KVINFO    et du Comité de Pilotage qui ont su choisir des formateurs de haut niveau, de grand calibre qui n’ont épargné aucun effort pour transmettre leur savoir et, qui, à travers eux, nous considérons que demain sera plus prometteur. Ledit climat favorable est dû aussi à la qualité des participantes, à leur engagement et à leur présence malgré leurs préoccupations incessantes.
Une autre dimension que nous souhaitions soulever est la rencontre de trois Centrales Syndicales dans un cadre de camaraderie, de responsabilité et de respect mutuel. Les revendications du SNEsup sont toujours liés aux mouvements sociaux d’où, l’intérêt de renforcer cette unité dans la perspective de collaborer dans des projets futurs, de mettre les jalons d’un noyau pour combat unitaire en faveur de la cause féminine en général et la femme syndicaliste en particulier.
Nos remerciements les plus sincères à toutes les équipes de nos amies danoises et marocaines qui ont veillé au bon déroulement des formations avec le couronnement que nous vivons aujourd’hui dans ce jolis palais.
Merci pour ce choix et pour cette journée inoubliable.

La cérémonie de clôture de la formation de formatrices en partenariat avec KVINFO dans le cadre du projet de
« Renforcement du leadership féminin dans les syndicats marocains ».
24 novembre 2013- Palais Almenzeh- Rabat

SHARE THIS